EdTech

« EdTech » : La technologie pour transformer l’enseignement et l’apprentissage

De nos jours, les nouvelles technologies inondent notre quotidien. Du smartphone aux objets connectés, tout nous rappelle leur évolution. La formation, qu’elle soit académique ou professionnelle, se doit de suivre le pas.

Le « EdTech developper Guide » http://tech.ed.gov/developers-guide/ résume très bien les points que nous devons prendre en compte et mettre en place pour rattraper le « retard » que nous avons par rapport aux autres pays, et notamment outre atlantique.

  • Améliorer la maîtrise des compétences académiques : une gestion simplifiée des outils numériques au service des formateurs, mais aussi des universités académiques.
  • Développer les compétences pour promouvoir l’apprentissage continu : la nécessité d’apprendre, et ce tout au long de son parcours professionnel, est essentielle et encore plus aujourd’hui. Il faut sans cesse réactualiser ses connaissances et se tenir à jour des innovations ; et les nouvelles technologies peuvent nous y aider.
  • Accroître l’engagement de la famille (en ce qui concerne l’école et université) : les nouvelles technologies peuvent, par exemple, permettre aux parents de rester connectés à la vie scolaire de leurs enfants et en avoir un suivi personnalisé malgré un emploi du temps chargé, et ce grâce à leurs smartphones.
  • Concevoir des évaluations efficaces : l’évaluation de la formation peut être plus présente et plus efficace grâce à de nouveaux outils tels que Formaeva (http://www.formaeva.com/).
  • Améliorer les capacités professionnelles des éducateurs : les formateurs/professeurs peuvent gagner en productivité en organisant leur temps de travail de façon plus efficace, en créant des cours en mode collaboratif, tout en pouvant faire face à de plus nombreuses problématiques telles que la distance grâce à des outils de classes virtuelles ou bien des module e-learning.
  • Rendre l’apprentissage accessible à tous les étudiants : les MOOC en sont un exemple : les cours sont accessibles en permanence, en libre accès et seules certaines options telles que l’obtention d’un diplôme sont payantes (Freemuim).

Avec l’évolution des EdTech, le lieu importe peu car un simple accès à Internet permet de se former ou de former. Les salles de classe laissent place aux classes virtuelles, la notion d’apprendre en communauté se renforce grâce aux outils collaboratifs et communautaires. Il est également possible de valider un diplôme pour les formations réalisées sur ces nouveaux outils. Désormais, l’apprentissage s’adapte à l’apprenant qui peut évoluer à son rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Champs obligatoires *

Vous pouvez utiliser HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

EffacerEnvoyer